Tonte des chèvres angora

Depuis 1995, deux fois par an (en février et août), notre ami Alain tond les chèvres Angora de notre élevage. Moment convivial et étape importante, la tonte est pour nous la période où l'on récolte le fruit de nos efforts en famille, dans la joie et la bonne humeur ! Nous vous invitons à découvrir et à partager la vie de notre ferme en Centre Bretagne, et connaitre les secrets de cette fibre naturelle exceptionnelle: la laine mohair.

Le mohair pousse naturellement d'un millimètre par jour. 
Nous faisons la tonte de nos 150 chèvres angora deux fois par an.
Alain tond une chèvre toutes les 10 mn. 
Nous récoltons environ 2 kilos à chaque tonte auprès de chaque animal.

Prochaine tonte les 22 et 23 août 2017, pendant les vacances d'été. Portes ouvertes de 10h à 12h et de 14h à 18h

PORTES OUVERTES: L'abum photos de la tonte d'hiver est sur notre page Facebook. Cliquez ici Tonte d'hiver 2017

Nos articles mohair en vente directe, suivez ce lien

Étape 1 : La tonte

Nous avons la chance d'avoir un champion de France de tonte de moutons près de chez nous, en Loire Atlantique. Notre ami Alain tond presque toutes les chèvres angora de Bretagne. Comme pour les agneaux et les brebis, le jour de la tonte est le moment de la récolte.

Comment cela se passe t'il?

Les chèvres sont rasées de près, comme des moutons, avec la tondeuse électrique. La peau est tendue avec soin, afin de ne pas les blesser. Par comparaison, le poil du lapin, appelé "laine angora" est récupéré par épilation. Les animaux arrivent par lot d'âge identique, ce qui facilite le travail de tri des toisons par la suite.

Quand a t'elle lieu?

La tonte des chèvres angora s'effectue 2 fois par an en Février et en Août avec une tondeuse électrique en bon état de fonctionnement. Pour ménager son dos, Alain est équipé d'une potence et d'un harnais dans lequel il se suspend.

Comment se déroupe le chantier?

Le chantirer de tonte est un moment joyeux et convivial. Les visiteurs sont invités à venir voir le tondeur et l'équipe de tri au travail. Chaque toison est récoltée et identifiée par animal. Voir dans nos vidéos, la tonte en images. Le tri du mohair s'effectue juste après la tonte. La toison est déposée sur la table grillagée par l'assistant du tondeur. 

Les petites mains et les yeux se mettent en action. Seulement 10 minutes, nus n'avons que ce temps là pour trier et classer cette dernière. 

Venez assister au tri du mohair. Prochaine tonte les 22 et 23 août 2017, pendant les vacances d'été. Portes ouvertes de 10h à 12h et de 14h à 18h

Nos articles mohair en vente directe, suivez ce lien

Étape 2 : Le tri

Le tri, c'est une affaire de bons yeux, de doigts agiles et de bon sens. Je vais vous expliquer. 
Les lots d'animaux arrivent par âge et par sexe. Le premier jour, nous tondons les petits, les jeunes, les plus fins en terme de toison et de fibres.
Les adultes fins sont généralement tondus le deuxième jour et nous finissons toujours par nos doyens, à J3.


Déroulement du tri

La toison, disais je, est déposée sur la table de tri et nous l'étalons, du mieux que nous pouvons, en essayant de reconstituer la forme de l'animal que l'on pourrait imaginer être encore dessous!. Nous avons ainsi la ligne de dos centrale, les symétries (les flancs) et les bordures (les 4 pattes et l'encolure). 
Au premire coup d'oeil, il est facile de déterminer si toutes les mèches sont identiques. Mais les flancs sont parfois plus fins sur certaines bêtes qui perdent de l'homogénéité en vieillissant. Si l'animal est hétérogène, on sépare les zones et on fait des tas de finesses identiques. Reste ensuite à déterniner les classes. 

Prélèvement ligne de dos 

Toutes les trieuses font un prélèvement sur la ligne de dos dans un premier temps et nous cherchons tous les fibres indésirables (mais on ne trouve que très rarement des animaux concernés).
Notre troupeau est reconnu pour la pureté de ses toisons, mais nous verifions systématiquement. Si nous trouvons des fibres suspectes, (ne serait ce qu'une seule parmi toutes les autres), nous retirons la ligne de dos par précaution. Ces fibres ne doivent absolument pas être travaillées avec les fibres fines destinées aux fils à tricoter et aux articles qui touchent la peau. Elles sont mises à part dans un circuit de transformation à part, pour en faire des produits finis en mélange avec la laine (chaussetons, chaussettes montagne)

Taux de suint

Ensuite nous évaluons le taux de suint (plus ou moins gras). Les toisons renferment environ 35% de lanoline soluble dans l'eau savonneuse. Certains animaux sont plus suintés que d'autres. On a ainsi deux sous classes: du A (le moins suinté ) et du B (le plus suinté). En Bretagne, les toisons sont assez suintées par rapport à nos collègues du sud de la France. Cette lanoline protège les fibres, elle les lustre et elles sont ainsi brillantes et reflettent la lumière.

Débris végétaux

L'étape ultérieure consiste à enlever tous les débrits végétaux et les souillures, les poussières, les graines de foin, les boules de gaillet, les brins de paille encore présents. En secouant, les impuretés et les fausses coupes de la tonte tombent ainsi à travers la table grillagée. Ne resteront dans les corbeilles que les très belles fibres destinées à la filature

Pesée des toisons

Une fois propres, quand nous avons rempli nos bassines, vient ensuite la pesée des toisons qui est une étape importante. Elle valide le poids produit par classe et par animal. La peseuse reste concentrée et rempli le cahier de tonte. Elle complète les boîtes en fonction des décisions des trieuses.

Re contrôle

En fin de tonte, nous revistons les lots et ainsi pouvons se rendre compte si nous avons bien fait notre travail. Les mèches non homogènes du lot sont écartées et mises dans une autre boîte. 

Ensachage

Les lots de mohair homogènes sont ensuite ensachés et transportés par nos soins à Castres (81 TARN), au groupement Eureca.

Livraison et transformation

Ce groupe est constitué d'une quarantaine d'éleveurs français et un éleveur suisse. La transformation collective est assurée par des artisans pour la plupart français (reconnus pour leurs hautes compétences).